Je voudrais vous parler de sensation, de toucher, de poésie, d’Art, de photographie, de papier, de support, de vivant…
Ma première rencontre avec la photographie s’est faite avec l’apparition d’une image en noir et blanc dans la chambre noire d’un laboratoire photographique. Cet instant magique dans le révélateur a ouvert en moi une vocation, celle de photographier, de réaliser et de développer mes propres images.
Le papier était, à cette époque argentique, un incontournable. L’image était développée sur un beau papier baryté à la texture épaisse… Il a été très apprécié des spécialistes pour son très beau rendu, avec des noirs très profonds, sa belle tenue en main et sa très bonne conservation dans le temps.
Retrouver la qualité et la noblesse du papier photographique et ne pas perdre cette authenticité.
Dans cette nouvelle ère du numérique et de la virtualité d’un fichier, je souhaite toujours et plus encore, faire passer l’émotion de l’image par le tirage papier et non par la photo que l’on garde et conserve dans un coin de son ordinateur.
C’est donc un vrai choix que j’ai fait de ne pas livrer mes commandes en version numérique mais plutôt de préférer de beaux supports papier où je suis très attentive à leur présentation.
Plusieurs marques proposent aujourd’hui de très belles qualités de papiers photographiques adaptés à l’impression jet d’encre. On peut donc toujours perpétuer cette tradition du tirage et offrir aux clients l’émotion de leur image imprimée sur un beau support. L’avantage des papiers jet d’encre type baryté, c’est de retrouver la qualité et la noblesse des papiers argentiques, pour développer les photos en noir et blanc de façon toujours aussi noble et artistique.
J’aime ce temps posé de mémoire qu’on laisse aux générations futures, j’aime l’idée que l’on se découvre sur une impression papier, qu’elle soit encadrée ou mise dans un coffret. Que l’on puisse la toucher, la conserver, pour que plus tard, on puisse découvrir non sans une émotion certaine, les premières images de soi tout petit lové dans les bras de ses parents ou cette expression incroyable de nos 5 ans ou encore ce beau portrait que notre mère avait réalisé pour ses 30 ans. La surprise de redécouvrir ses images est toujours remplie d’émotions.
J’ai redécouvert il y a quelques mois chez mes parents, une image encadrée de mes arrières-grands-parents. Ils posaient dans un joli coin de verdure, dans un parc en Touraine, avec leurs enfants (mes grands-parents). Mon arrière-grand-mère était assise avec dans les mains un journal nommé “L’avenir”, mon arrière-grand-père porté de petites lunettes rondes, son regard était fier et intense et tout près de lui, ma grand-mère du haut de ses 7 ans, totalement gracieuse. Je n’ai pas en mémoire le souvenir de leur visage et cette image restée intacte est encore plus précieuse et touchante pour moi.
Pourquoi réaliser un portrait ?
Pour toute la famille, pour soi, pour se voir autrement, pour en être fier, pour offrir, pour s’offrir, pour le délire, pour fixer un éclat de rire, pour un moment avec sa mamie, pour arrêter le temps, pour le face à face, parce que c’est savoureux d’être guider par un photographe professionnel, parce que c’est une bulle incroyable, parce qu’il n’y a pas d’excuses,  il faut juste oser !
Au studio, j’ai créé une collection de coffrets pour mettre en valeur les tirages de vos plus beaux portraits, pour les séances avec les enfants, les adolescents, les bébés, la future maman, le couple, la famille… et également pour une session de portraits “Rencontre avec soi”, présentée dans un écrin, comme une œuvre d’Art : trois approches de votre personnalité, trois points de vues différents, trois agrandissements sur papier d’Art Hahnemuhle, un triptyque à exposer ou à poser simplement dans son écrin.
… Pour le plaisir du toucher, du papier, de l’image, de l’original, des yeux tout simplement.
I <3 paper
Studio Sylvie Fréjoux Photographe à Toulon.
Share This